(+34) 958 41 40 77

Jun, Granada, España

LA FAÏENCE DORÉE / THE GOLDEN POTTERY
MIGUEL RUIZ JIMÉNEZ

La arquitectura triunfal de la Loza Dorada

Il y a des bronzes grecs, des porcelaines chinoises, d’innombrables exemplaires de céramique étrusque, romaine, médiévale; des marbres de toutes les cultures, des peintures de toutes les époques et de tous les temps, mais dans toute l’histoire de l’art, il n’y a pas un exemple aussi rare et réduit d’un témoignage d’une telle valeur artistique que les Vases de l’Alhambra; parce que seulement six survivent dans les Musées du monde, témoignant de cette culture si raffinée et noble qui a construit l’Alhambra et a donné au monde des poètes comme Al Jatib ou Zamarak.

Cet artiste s’est proposé de récupérer ces œuvres, dans un double exercice de maturité technique et esthétique; après plus de trente-cinq ans de recherches laborieuses et dévouées sur les processus cachés et alchimiques avec lesquels les céramistes des Xe au XVe siècles parvenaient à ériger ces monuments en céramique. Aujourd’hui, ils brillent à nouveau de la main de ce sculpteur et céramiste, convoqué en son temps pour réaliser le Vase des Gazelles qui a représenté Grenade au Pavillon d’Andalousie de l’Expo 92, entouré de l’art andalou le plus emblématique et reconnu au niveau universel de Murillo à Picasso.

C’est pourquoi sauver un vase de l’Alhambra de l’oubli, c’est comme ramener à la vie un trésor irremplaçable et sublime.

Los Vasos de la Alhambra

La Faïence Dorée nasride incarne la splendeur esthétique et la perfection technique d’une philosophie, non exempte de sa propre alchimie, dont les valeurs artistiques ont leur plus grand paradigme dans les vases de l’Alhambra, joyaux de l’art andalou de tous les temps, dont on conserve seulement sept pièces complètes et quelques fragments, répartis dans différents musées du monde : Musée de l’Alhambra (Grenade, Espagne), Musée archéologique national d’Espagne (Madrid, Espagne); Musée de l’Hermitage (Saint-Pétersbourg, Russie), Museo Instituto Valencia de Don Juan (Madrid, Espagne), Museo Galleria Regionale della Sicilia (Palerme, Italie), et Museo Nacional de Stockholm (Stockholm, Suède); bien qu’il existe des fragments d’autres vases de l’Alhambra dans des institutions comme le Museum für Islamische Kunst de Berlin, la Freer Gallery of Art de Washington, ou le Musée de l’Alhambra à Grenade.

VASE DES GAZELLES

Version originale du Vase de l’Alhambra, connu sous le nom de Vase des Gazelles. Cette œuvre est exposée au musée hispano-musulman de l’Alhambra, Grenade – Espagne. XVe siècle.

RÉPLIQUE GRANDEUR RÉELLE DU VASE DES GAZELLES

Miguel Ruiz Jiménez

Una colección capaz de llenar un palacio de leyenda

De ces 8 œuvres emblématiques, Miguel Ruiz Jiménez a fidèlement récupéré 6 d’entre elles et créé 3 Vases de l’Alhambra originaux. Ces 9 œuvres, ainsi que le reste de la collection de La Loza Dorada, parmi lesquelles on trouve également des répliques exactes d’œuvres mineures et aussi des versions originales de l’auteur, restent actuellement exposées dans les espaces du Pavillon des Arts un complexe architectural unique, également réalisé par Miguel Ruiz Jiménez.

C’est pourquoi, essayer de refléter dans ces structures énormes la maîtrise, la pureté et la candeur avec lesquelles elles ont été réalisées, c’est comme récupérer ce sens profond spirituel et alchimique, pour le ramener à nos jours, et c’est le défi le plus solide pour faire apparaître une maîtrise céramique.

Avec près de cinquante ans d’expérience créative, cet artiste est le seul à avoir recréé les Vases de l’Alhambra en suivant fidèlement la poétique du discours original et les techniques propres à la Faïence Dorée Nasride, à laquelle il apporte son propre caractère esthétique et son style unique.
X
Open chat
¿Hablamos? Estamos para atenderle de Lunes a Viernes de 9:00 a 19:00 ininterrumpidamente. En otro caso, déjenos por favor su mensaje. Muchas gracias.
Powered by